Une Purée de Carotte éclatante…

Joie de vous montrer comment réaliser une purée ou soupe de carotte toute simple et éclatante en quelques minutes et quelques tours de blender ! L’occasion de tester le petit blender Kaly https://mariesophiel.com/produit/kaly-personal-blender/!

je reste à votre écoute… Joyeusement ! Toujours !
Marie-Sophie
Votre NaturawChef®

Vous trouverez le bender Kaly dans la boutique en ligne du site.

La recette de la Purée et la Soupe de Carotte toute crue est téléchargeable ci-dessus.

Purée et la Soupe de Carotte toute crue

L’onctuosité parfaite d’une purée crémeuse, le velouté crémeux d’une bonne soupe… la vivacité intacte et le parfum puissant des carottes crues… en moins de cinq minutes.

Le temps de préparation…

En moins de cinq minutes 

Le matériel…

Un blender puissant

Un robot équipé d’une lame en S

Les ingrédients… (pour deux personnes)

1: la purée toute simple

2 T de carottes coupées en morceaux
1 T de noix de cajou1 T d’eau pure tiède (pour une purée chaude… Mais crue !)
½ CAC de sel

2: à la dernière minute

1 goutte d’huile essentielle de cumin ou une demi-cuillère à café de poudre de cumin

1 goutte d’huile essentielle de poivre noir ou une grosse pincée de poivre noir moulu finement

Une pointe de piment de Cayenne

Une goutte d’huile essentielle de mandarine ou quelques zestes ou du jus en place de l’eau

La préparation…

Placez tous les ingrédients dans la cuve d’un blender puissant pour être broyés en une purée veloutée… Très veloutée et assez épaisse dans un premier temps. L’eau se rajoute petit à petit pour ne pas tapisser les parois du blender et permettre un broyage parfait.

Ajoutez les gouttes d’huiles essentielles à la dernière minute, avec parcimonie pendant les derniers tours de blender car elles n’aiment pas être trop chahutées dans le robot.

La note de dégustation…

Le parfum des carottes explose en bouche avec des goûts d’enfance acidulés. La présence de la noix de cajou crémeuse prolonge le parfum puissant de la carotte crue.

Le velouté de la soupe doit sa perfection à la puissance du blender. Insuffisamment mixée et d’une texture même légèrement granuleuse, elle perd beaucoup de son intérêt.

Une goutte d’huile essentielle d’orange ou de mandarine lui apporte une fraicheur à la fois tendre et discrète et mets en valeur les notes déjà présents dans la carotte. Un je ne sais quoi qui surprend les papilles déjà émoustillées par le poivre noir, le cumin et le poivre de Cayenne. Un peu comme si les notes de mandarines allaient sauter sur les genoux des épices puissantes et sérieuses pour les emmener une octave plus haute.

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

À lire aussi

19 commentaires

  1. Merci pour cette jolie recette appétissante. Une chose cependant m’étonne, c’est qu’en rajoutant de l’eau chaude on perd la consistance de la purée qui sera en plus tiède, alors pourquoi ne pas la faire chauffer tranquille sur un feu, mais à ce moment là on perd le cru…

    1. On ne perd pas la consistance s’il on aoute des noix de cajou, qui sont complices de l’onctuosité. Il vaut mieux l’eau chaude pour une purée tiède que de réchauffer… car ce ne sera plus cru ! Joyeusement ! Marie-Sophie

  2. MERCI BEAUCOUP C’est toujours aussi sympa. Mio j’ai pas de mixer, pas de blender. Un jour peut-être j’investirais là dedans . Joyeusement à vous.

  3. Merci Marie-Sophie, je l’ai faite avec un mélange d’épices style curry, j’ai eu une réelle émotion esthétique, inédite.

    1. Joie de vous lire ! je me réjouis de vous accompagner personnellement en ligne quand ce sera le bon moment pour vous… joyeusement ! Marie-Sophie

  4. Bonjour Marie Sophie
    Suis tres tentee de suivre votre formation et avant de me decider voudrait vous poser une question : j ai ce qu on appelle le «  syndrome du colon irritable » et on me recommande de manger « cuit » plutot que cru… quel est votre avis a ce sujet? Merci beaucoup

    1. Bonjour, Les aliments crus ne sont pas à l’origine du syndrome des intestins irritables. Le souci, c’est qu’ils peuvent déclencher des crises douloureuses lorsque les intestins sont déjà fragilisés… par trop de nourriture cuite. L’alimentation crue est donc déconseillée en grande quantité. Si vous tenez à en manger de temps en temps, consommez-la en petite quantité. Evitez également les aliments qui fermentent, comme le chou, les lentilles, les haricots secs, le navet et respectez la liste des aliments qui vous sont interdits. Cette liste est personnelle à chacun.. De plus, les fruits contenant de petites graines comme la framboise, sont souvent difficiles à digérer crus ou cuits. Il ne faut pas que le désir de perfection soit une entrave au progrès.Il faut y aller en douceur… petit à petit et respecter ses limites.
      Je ne saurais pas vous conseiller ma cuisine végétale et crue, ni me substituer à votre feeling, ou alors, de l’appréhender de façon très progressive.
      je reste à votre écoute… et je me réjouis de vous accompagner personnellement en ligne quand ce sera le bon moment pour vous… joyeusement ! Marie-Sophie

  5. Bonjour
    Merci pour cette délicieuse soupe .
    Pourquoi ne faites vous pas tremper les noix quelques heures avant comme il est précisé sur pratiquement tous les blogs d alimentation végétale ?

    1. Bonjour Nadelina, parce que cela ne sert pas à grand chose, sauf à ramollir les noix qui sont dures, si l’on a pas un bon bender. C’est une mauvaise interprétation du trempage des noix qui possèdent une peau et qui bénéficient du trempage pour se débarrasser de l’acide phytique. LEs noix de cajou n’ont pas de peau. Choisissez vos lectures😉 ! je reste à votre écoute… Joyeusement ! Marie-Sophie

  6. Merci beaucoup pour cette délicieuse recette..
    Je n’avais d’H.E de mandarine… en attendant d’en acheter, j’ai mis une goutte d’HE de coriandre, sans le piment…. Promis je ferai votre recette sans la dénaturer, dès que j’aurai l’H.E de mandarine.
    Merci beaucoup pour ce partage et vote enthousiasme.
    Dany

    1. Bonjour Dany, c’est super l’huile essentielle de coriandre avec les carottes ! Amusez-vous, prenez des libertés… ce sont les vôtres, et vous avez parfaitement accordé votre recette ! Confiance ! je reste à votre écoute… Joyeusement ! Marie-Sophie

  7. Bonjour, merci beaucoup pour vos merveilleuses recettes. J’adore vous lire et vous écouter.
    J’ai testé cette recette, je débute en crusine, je voulais savoir si la texture granuleuse que j’ai est normale ? Ce n’est pas lisse comme pour une purée cuite. Pour moi ce n’est pas gênant mais ma fille n’apprécie pas. Est ce UE j’aurais fait qq chose de mal ? Est ce que mon blender est assez puissant (1000w)? Merci beaucoup et encore merci pour tout ça que vous m’apportez 😀

    1. Bonjour Marlène, Je vous remercie de votre confiance et de votre enthousiasme ! Pour obtenir une purée lisse, il faut ajouter des noix de cajou ou de l’avocat, complices de l’onctuosité… je reste à votre écoute… Joyeusement ! Marie-Sophie

      1. C’est ce que j’ai fait, j’ai suivi à la lettre votre recette. J’aurais peut-être dû faire tremper les noix de cajou ?
        Pensez vous que mon blender ne soit pas suffisamment puissant ? Ou alors j’aurais peut-être dû attendre un peu plus avant d’allonger avec de l’eau chaude ? Quand pensez vous ? Merci beaucoup

        1. VOICI LES EQUIVALENCES METRIQUES
          Tasses anglo-saxonnes (cup) et leurs équivalences en ml

          1/4 de tasse = 60 ml
          1/3 de tasse = 80 ml
          1/2 tasse = 120 ml
          2/3 de tasse = 160 ml
          3/4 de tasse = 180 ml
          1 tasse = 240 ml
          1 tasse 1/2 = 360 ml
          2 tasses = 480 ml
          2 tasses 1/2 = 600 ml
          3 tasses = 720 ml

          Autres mesures…
          1 cui. à café (teaspoon = t) = 5 ml
          1 cuil. à soupe (tablespoon = T) = 15 ml

          Joyeusement ! Marie-Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous Gratuitement à la Newsletter

En Cadeau de Bienvenue, je vous Offre mes Recettes Complètes pour réaliser Votre Premier Repas Cru !