Live recette du 26 mai2021

Je me réjouis de vous retrouver pour un voyage au coeur du céleri rave.

Écoutons ensemble, de toutes nos papilles en alerte, ce qu’il a à nous raconter…

Ce céleri est un légume racine ordinaire, aux parfums extraordinaires…
C’est une armoire à épices; sous ses allures de planète terreuse, il recèle un profil organoleptique complexe et riche.
Notre capacité d’émerveillement, de jouissance de la vie est en nous, elle dépend de nous. À nous de nous ouvrir pour la révéler, à nous de réserver à chaque événement, chaque rencontre, chaque découverte ou chaque retrouvaille, la qualité d’attention et d”accueil qui en permettra l’éclosion.

Vidéo “Sommet des Chefs à Monaco, le plaisir et la nourriture… aphrodisiaque” https://youtu.be/snoY2o-mNtI Vidéo “The Bouchée Crue by MSL, Sommet des Chefs 2016 à Monaco” avec l’audio de dégustation https://youtu.be/P2WKeOrbYZI

Le céleri rave est comme une planète, douce avec ses cratères… et ses cicatrices, ses arômes terreux…
La rencontre avec le céleri est métaphorique; elle nous renvoie à nous-même, comme chaque rencontre.

Les notes de tête, immédiatement présentes, qui s’évaporent le plus vite, les notes de coeur, plus persistantes, et les notes de fond, les plus longues en bouche.

Le céleri est une armoire à épices. Ce légume racine ordinaire recèle des parfums complexes, riches et extraordinaires.

L’avantage de préparer sa nourriture est de favoriser un tapis rouge dans notre système digestif pour en accueillir les bienfaits. Ainsi le pancréas alerté par l’odorat relié au cerveau, prépare les enzymes destinées à le bien digérer.

Qui n’a pas rencontré un céleri cru en purée ne peut pas prétendre le connaître.

Je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour de nouvelles aventures… Nous irons plus loin ensemble avec ce céleri rave !

Je vous remercie de partager ces émerveillements… ordinaires avec moi et je vous serre dans mes bras, joyeusement !
Marie-Sophie

Vous trouverez le bender Kaly dans la boutique en ligne du site.

La recette de la Purée de Céleri Rave (téléchargeable ci dessus)

Toutes les notes complexes du céleri rave, des plus douces, proches de la noix de coco aux plus ardentes, vertes et anisées, dans une purée toute crue… en moins de cinq minutes.

Le temps de préparation…
En moins de cinq minutes 

Le matériel…
Un blender puissant
Un robot équipé d’une lame en S

Les ingrédients… (pour deux personnes)

1: la purée toute simple

2 T de céleri rave coupées en morceaux
1/2 à 1 T de noix de cajou1 T d’eau pure tiède (pour une purée chaude… Mais crue !)
½ CAC de sel
Une tige de céleri branche pour ciseler sur la purée

2: à la dernière minute

1/2 goutte d’huile essentielle de noix de muscade ou une demi-cuillère à café de poudre de noix de muscade

La préparation…

Placez tous les ingrédients dans la cuve d’un blender puissant pour être broyés en une purée veloutée… Très veloutée et assez épaisse dans un premier temps. L’eau se rajoute petit à petit pour ne pas tapisser les parois du blender et permettre un broyage parfait.

Ajoutez les gouttes d’huiles essentielles à la dernière minute, avec parcimonie pendant les derniers tours de blender car elles n’aiment pas être trop chahutées dans le robot.

La note de dégustation…

Ce céleri est un légume racine ordinaire, aux parfums extraordinaires…

C’est une armoire à épices; sous ses allures de planète terreuse, il recèle un profil organoleptique complexe et riche.

Le velouté de la soupe doit sa perfection à la puissance du blender. Insuffisamment mixée et d’une texture même légèrement granuleuse, elle perd beaucoup de son intérêt.

Le céleri est le soliste, nous le laissons exprimer sa complexité, la noix de cajou est avec lui pour soutenir ses parfums avec intégrité et humilité, l’adoucir sans prendre le pas sur lui, comme une reine serviable, et lui donner par son apport de gras une onctuosité ainsi qu’une plus grande longueur en bouche.
Les accents chauds, graves et épicés  de noix de muscade rebondiront avec les parfums du céleri pour lui apporter de la profondeur.
N’en ajoutez qu’un soupçon, divisez votre goutte d’huile essentielle ou ajoutez de la noix de muscade en poudre pour mieux la maîtriser…

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

À lire aussi

15 commentaires

  1. MON ACCES A MA FORMATION NE FONCTIONNE PLUS DEPUIS PLUSIEURS SEMAINES OR CELA NE FAIT QUE 5 MOIS QUE JE L’AI ! JE VOUS AI DEJA ENVOYE PLUSIEURS MESSAGES SANS REPONSE !!!

    1. Bonjour Céline, votre adresse e-mail est en liste noire… je ne sais pas pourquoi. Un règlement n’était pas “passé. c’est rétablit. Je viens de vous envoyer un mail avec vos accès que j’ai recréés manuellement pour ne pas mettre votre patience à l’épreuve. je reste à votre écoute… et Je vous souhaite une délicieuse journée, Joyeusement ! Marie-Sophie

  2. Merci merci infiniment Marie Sophie pour ce que vous ou tu proposes. J’aime beaucoup ce que tu nous partages, c’est magnifique ! J’aime ton enthousiasme et ta spontanéité et ton cran de vivre ce que tu choisis de vivre !
    J’ai aussi beaucoup apprécié l’interwiew avec Stéphane Ayrault . Merci 🙏🕊️

  3. Je partage vos commentaires sur bien des plans.
    La céleri n’est-t-il pas une sorte de “gingembre” local?
    Votre manière de parler de l’union intime évoque ce que l’on appelle la communion qui peut exister entre deux êtres, lorsque chacun se livre en vérité à l’autre dans un élan de vie et non dans une recherche, soit de performance, soit de consommation.
    Soupe de “celle rit” à servir à l’aimé avec le sourire bien sûr…

    1. Bonjour Michèle, le céleri rave est une racine, une ombellifère, le gingembre un ryhzome… différents ! je reste à votre écoute… Joyeusement ! Très ! Marie-Sophie

    1. Merci Aude éveillée ✨🙏🏼✨ la vie est mère-veilleuse ! je reste à ton écoute… Joyeusement ! Marie-Sophie

  4. Bonjour Marie-Sophie,
    votre recette vient de me réconcilier avec le céleri rave :-)))
    J’avais beaucoup de mal à revenir vers ce légume racine , mon cerveau ayant fait un burn out avec le céleri rémoulade des cantines scolaires !!
    Mais voilà que la magie du cru est passée par là grâce à vous !
    Premier essai sans noix de cajou , avec noix de muscade en poudre ,eau et sel : déjà j’aime !!
    deuxième essai toujours sans noix de cajou ; céleri ,eau et quelques gouttes d’huile de chanvre seulement !! un régal !!!
    je ne sais pas si vous utilisez parfois des huiles en tous cas cette douceur épicée onctueuse et veloutée a fait frémir mes papilles et le reste !!!
    merci merci merci !
    Christine

    1. Bonjour Christine, je me réjouis de vous lire ! Oui, l’huile de chanvre est précieuse avec son petit goût de noisette, elle est gourmande et n’a pas l’amertume herbacée de l’huile d’olive ! Frémissons, c’est si bon et si simple. Le végétal se réjouit avec nous, je reste à votre écoute… Joyeusement ! Marie-Sophie

  5. Bonjour Marie Sophie,
    Comment faites-vous pour diviser par 2 une goutte d’huile essentielle ? Merci d”avance….

    1. C’est ce que j’explique dans mes formations en ligne. Avec un bâton de bois, ou en faisant glisser une goutte sur deux cuillères. Il faut agir avec parcimonie au risque d’en mettre trop ! je reste à votre écoute… Joyeusement ! Marie-Sophie

  6. Bonjour Marie-Sophie et merci beaucoup pour toutes vos bonnes recettes et vos conseils. J’adhère complètement à votre philosophie. J’aime votre façon d’expliquer les choses. Votre passion s’entend et se voit, un réel plaisir. Pour la purée de celeri, qui a été une révélation pour moi, j’ai ajouté, non sans l’avoir goûtée au préalable (délicieuse), des feuilles de celeri que j’ai mixées avec le reste et qui ne gâche rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous Gratuitement à la Newsletter

En Cadeau de Bienvenue, je vous Offre mes Recettes Complètes pour réaliser Votre Premier Repas Cru !