Lacto-fermentons de l’ail, ensemble…

Il est très facile de lacto-fermenter de l’ail. Nous allons le faire ensemble, et je vous retrouve dans un mois, quand notre ail sera prêt, pour préparer ensemble une recette que j’adore…

Je vous retrouve dans un mois pour de nouvelles aventures… la suite, quand votre ail aura bien travaillé… à notre vitalité !

La recette de l’ail lacto fermenté

Rien de plus simple à préparer… rien de plus délicieux !

Les ingrédients…

Une douzaine de têtes d’ail épluchées

Un litre d’eau + 30 g de sel pour la saumure

Ou de l’eau de mer, du plasma Quinton

Du thym, du romarin ou toute autre herbe fine que vous aimez…

La préparation…

Rien de plus simple que de déposer les gousses d’ails épluchées dans votre bocal et de les submerger de saumure ou d’eau de mer.

Un poids ou une demi-pomme permettra aux gousses d’ail de rester bien immergées dans la saumure. 

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

À lire aussi

28 commentaires

  1. chère Marie Sophie, je pense qu’il y a une précaution essentielle à observer avec toute lactofermentation: ne pas prendre du bocal 1) avec les doigts 2) avec une cuillère métallique mais en bois ou bambou, sinon la préparation est oxydée. Mais ces préparation sont tellement simples pratique, et n’utilisent pas de cuisson, ni de stockage au congel mais simplement dans nos rayons et c’est beau, plein de couleurs et c’est bon. A bientôt pour d’autres aventures.

    1. Bonjour Eliane, tu as parfaitement raison… il m’arrive d’utiliser une cuillère en métal et je n’ai pas observé d’altération. Mais avec les doigts, NON ! 😉
      je me réjouis de te retrouver pour de nouvelles aventures et je te souhaite un délicieux week-end … joyeusement ! Marie-Sophie

  2. Bonjour Marie-Sophie, j’ai déjà lacto-fermenté de l’ail mais je n’aurais jamais pensé mettre une demie pomme. Peut-on mettre cette dernière pour n’importe quel légume? D’avance, merci, c’est un plaisir de te voir expliquer ces délicieuses recettes!

    1. Oui Claire, la pomme est top pour toutes les lactofermentations… et elle est tellement bonne ! je reste à ton écoute et je te souhaite un délicieux dimanche, Joyeusement ! Marie-Sophie

  3. Je voudrais bien mettre des gousses d’ail à lacto fermenter mais je n’ai pas d’eau de mer quels sont les quantités de sel pour 1 litre d’eau ? Merci

    1. Hello Nicole, la recette est cliquable et téléchargeable en PDF dans ce post ! Tout y est ! Joyeusement ! Marie-Sophie

  4. Bonjour Marie Sophie,

    Puis je mettre de l’eau du robinet ou plutot de l’eau de source

    Merci de votre retour

    1. Bonsoir Mazarian, oui, vous pouvez mettre de l’eau du robinet en prenant soin de laisser évaporer le chlore une vingtaine de minutes à l’air libre dans un saladier ! Joyeusement ! Marie-Sophie

  5. Merci pour la recette , est-ce que l’eau du robinet peut-être mis ou il est préférable de mettre de l’eau en bouteille .

    1. Bonjour Liloute, vous pouvez mettre de l’eau du robinet en ayant pris soin de laisser l’eau se “dé-chlorer” une vingtaine de minutes dans un saladier à l’air libre ! Joyeusement ! Marie-Sophie

  6. Bonjour Marie Sophie, j’ai commencé le 4 avril , mais je vois aujourd’hui, qu’il commence à y avoir de la moisissure , qu’est ce que je fais faire ? Merci pour votre réponse

    1. Bonjour florence, autant la couleur bleue de l’ail n’est pas toxique, autant les moisissures ne sont pas du tout bienvenues. Je ne vous recommande pas de conserver ce bocal. Des salissures ont du se glisser lors de la préparation. c’est rare et dommage… mais cela arrive. Ne désespérez pas et renouvelez vos efforts ! je reste à votre écoute… Joyeusement ! Il le faut ! Marie-Sophie

  7. Bonjour. J’ai fait lactofermenter de l’ail debut avril en même temps que vous avec de l’eau de mer. Mon ail devient verdâtre. Je voulais savoir si c’était normal. Merci.

    1. Pas de souci Cécile. La couleur verdâtre, bleue, ne révèle rien de toxique ! Gardez votre bocal au frais pour la recette qui arrive bientôt ! Joyeusement ! Marie-Sophie

  8. Bonjour Marie-Sophie. Encore merci pour cette recette… j’ai hâte de pouvoir faire votre soupe d’ail !
    Pouvons-nous utiliser l’ail frais du printemps ou vaut-il mieux prendre de l’ail déjà “vieux” ?
    Merci de votre réponse. Belle journée. Chaleureusement. dany

    1. Bonjour Dany, les deux sont possibles… et délicieux ! je reste à votre écoute…Chaleureusement… et joyeusement ! Marie-Sophie

      1. Bonjour Marie-Sophie,

        Merci pour toutes ces recettes et cette joie de vivre que vous partagez. Vous êtes une vraie bouffée d’oxygène 😊

        Concernant la Lactofermentation de l’ail, est-il nécessaire de diluer l’eau de mer pour l’utiliser ? Si oui, dans quelles proportions ? Pour info, j’utilise du plasma de Quinton à l’hypertonie de la marque CSBS Odemer et j’ai l’habitude de le ramener à l’isotonie mais peut-être est-ce différent pour la saumure de la Lactofermentation

  9. Bonjour!!
    merci pour votre recette, je viens d’en faire avec de l’ail frais, j’ai mis de l’eau de source et du sel de l’Himalaya

  10. Bonjour Marie Sophie, j’adore tout ce que vous faites et apprécie beaucoup votre gentillesse ,votre bienveillance et vos coups de gueules …. pouvez-vous me dire si je peux utiliser indifféremment de l’ail frais ou sec . Bien merci à vous…

    1. Bonjour Ghislaine,✨🙏🏼✨😉✨😍✨😝✨ les deux aulx sont bien ! Joyeusement ! Marie-Sophie

  11. Bonjour Marie Sophie,
    Je vis en bord de mer à Antibes.
    Concernant l’eau de mer ,
    Tu fais comment ? Tu ne la prends pas directement dans la mer ?
    Merci pour ta réponse .
    Et merci pour tout ce que tu fais . 🙏😘
    Nadine

    1. Bonjour Nadine, je prends l’eau de mer très pure près de chez moi mais ne la filtre pas. MEiux vaut la filtrer si vous n’êtes pas sûre de sa pureté. Joyeusement ! Marie-Sophie

  12. Bonjour Marie Sophie. Pourquoi conserver l’ail lacto fermenté au réfrigérateur alors que la lactofermentation permet de prolonger la durée de vie d un aliment hors réfrigérateur ? Merci et belle journée.

    1. Je ne la conserve pas au réfrigérateur… sauf si le bocal est entamé. Pour l’ail, ce n’est pas la peine. Avec d’autres lacto-fermentations, éventuellement, par sécurité. Joyeusement ! Marie-Sophie

  13. Bonsoir Marie-Sophie,
    Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour votre enthousiasme pour la cuisine et dans la vie, cela se transmet même à travers l’écran et me fait du bien !!!
    J’ai un gros problème avec ma lacto-fermentation d’ail, je suis un peu catastrophée et ne comprend pas ce qui a pu se passer : je viens de goûter à l’instant ma préparation lancée le 18 novembre :
    – le liquide mousse beaucoup à l’ouverture du bocal, comme de la mousse de bière. Je n’ai jamais vu ça sur mes lactos de légumes…
    – ça sent mauvais, comme de l’ammoniaque, acide…
    – l’ail n’est pas bon à manger
    – dans certains pots où j’ai mis du thym, cela ne donne pas du tout bon goût

    Et cela, sur les 5 pots que j’ai ouverts … argh

    Avez-vous déjà eu des réactions de ce genre ? Qu’en pensez-vous ?
    J’ai mis de l’eau filtrée et déchlorée et du sel à 26g/L (2,6%).

    Merci d’avance pour votre réponse, je suis dépitée, surtout que je voulais me lancer encore dans d’autres préparations. Tout ce temps d’épluchage perdu…

    Bonne soirée,
    Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous Gratuitement à la Newsletter

En Cadeau de Bienvenue, je vous Offre mes Recettes Complètes pour réaliser Votre Premier Repas Cru !