La fameuse Sauce Napolitaine traditionnellement cuite gagne à être redécouverte en version crue ! Je vous propose une recette éclatante de couleurs, de vitamines et de parfums retrouvés en l’absence de cuisson !

Sauce Napolitaine

Profitons des toutes dernières tomates…

Faisons le plein de ce fruit gorgé de soleil avant la saison fraîche… En France, la saison des tomates s’étend de mai à octobre, avec des disparités selon les régions. Elle dépend aussi de la variété choisie. Pour en savoir plus sur leur conservation, vous pouvez consulter l’article qui leur est consacré ! Dépêchons-nous… avant qu’elles ne tirent leur révérence cette année !

Les tomates sont nos amies !

Faciles à cultiver soi-même, peu caloriques, antioxydantes, riches en vitamine C et en potassium… les tomates ont tout pour nous séduire. Profitons alors des derniers fruits de l’année pour préparer et savourer la Sauce Napolitaine.

tomate pour sauce napolitaine
tomate pour sauce napolitaine

La Sauce Napolitaine… traditionnelle !

La Sauce Napolitaine dérive de la sauce marinara, sauce italienne née à Naples. Elle est traditionnellement préparée avec des tomates, des oignons, de l’ail et des herbes fraiches ou séchées, lamiacées fortes essences aromatiques telles que les rassemble le mélange classique d’herbes de Provence. Cette sauce légendaire est toujours cuite… archi cuite dans une poèle ou une cocotte sur un feu ardent, présentant une sauce délicieuse, rouge foncé, après avoir perdu quelques couleurs et quelques valeurs nutritionnelles au passage. Il y a autant de recettes de sauces pour accommoder des pâtes que d’italiens… et d’italiennes ! Les innombrables variations peuvent inclure l’ajout de câpres, d’olives, d’épices ou même de vin. Cette sauce est la plus typique pour accompagner… les pâtes !

La sauce napolitaine… version crue !

En version crue, la fraîcheur et la vivacité intacte des légumes et des herbes de Provence se déploient si joyeusement qu’on a la sensation de les goûter pour la première fois…

J’adore cette sauce napolitaine… j’aime qu’éclatent en mon palais les parfums vifs de la sauce napolitaine qu’aucune cuisson n’a acidifiée. J’aime follement revisiter les sempiternels spaghettis de blé dur et les renouveler de légumes, j’aime bousculer les classiques, défier la tradition.

Les tomates sont cuites, euh, non… crues !

Crues, les tomates sont plus riches en vitamine C et permettent ainsi de maintenir le bon fonctionnement du système immunitaire. C’est donc de cette façon qu’elle apporte le plus de vertus pour votre vitalité.

Mais, c’est tout de même sous l’effet de la cuisson que le lycopène renfermé par la tomate, une molécule qui permet de lutter contre certains cancers, est mieux assimilé par l’organisme ! La vitamine C au contraire, sera détériorée à la chaleur.

Entre cuit et cru… le mélange n’a que du bon.

Des tomates oui… mais loin du blé !

Les tomates, qu’elles soient cuites ou crues, ne font pas bon ménage avec pâtes de blé dur ! La putréfaction est assurée et les gazs… inévitables. En effet, les acides présents dans la tomates empêchent la bonne digestion de l’amidon contenu dans les pâtes et provoque des fermento-putrescences. Le terme n’est pas terrible, j’avoue… mais au plan digestif, ces habitudes alimentaires acidifiantes sont pathogènes et notre organisme n’est pas équipé pour les gérer.

Marcel Dunand, dans son délicieux pamphlet Les 7 péchés capitaux de notre alimentation, explique, à propos des mauvaises combinaisons alimentaires : « Les enzymes perdent une partie de leur pouvoir de transformation. Les aliments sont incomplètement digérés, ils fermentent ou commencent à se putréfier. Leur assimilation est partielle, c’est-à-dire qu’une partie des valeurs nutritives n’est pas exploitée. Les aliments non assimilés produisent des déchets toxiques. Notre organisme doit sécréter plus d’enzymes et sucs digestifs que nécessaire, d’où une fatigue supplémentaire. La digestion est plus longue et produit des somnolences et des ballonnements qui débouchent sur des baisses de concentration intellectuelle.

Ce mélange rend la digestion plus difficile et cause la fatigue à la fin du repas. Alors le meilleur moyen, n’en déplaise aux italiens… c’est de consommer la sauce tomate (et les fruits en général) loin des féculents, pour éviter les fermento-putrescences. Le terme est peu avenant, j’en conviens… Pour en savoir plus sur ce processus, je vous inviter à découvrir avec attention l’article d’Eric Darche, Naturopathe-hygiéniste.

Une solution sans blé… ni cuisson !

Des pâtes en version végétale et crue : les spaghettis de courgette ! Voilà des pâtes qui renouvellent la tradition culinaire avec audace… et légèreté. Rapide et facile à faire, cette recette ravira vos papilles… et vos intestins ! (Re)découvrez gratuitement la recette généreuse des Spaghetti à la Napolitaine :

Pâtes-Spaghettis-de-courgettes-sauce-napolitaine
Pâtes-Spaghettis-de-courgettes-sauce-napolitaine

Cette recette met en pratique la Tombée au sel des légumes. Une technique super rapide et saine pour préserver vos légumes de la cuisson et leur conserver leur richesse en vitamines, enzymes et micro-nutriments !

J’ai créé la Rawtatouille®, toute crue, pour que le parfum des tomates explose en bouche avec des arômes d’une vivacité inattendue, car les herbes et les légumes tout frais et crus ne développent pas l’acidité renforcée habituellement par la cuisson… en plus de préserver leurs couleurs et leurs vitamines !

rawtatouille-tombée-au-sel-légumes
rawtatouille-tombée-au-sel-légumes

Pour aller plus loin…

Dans ma formation “De la Découverte à la Maîtrise de ma Rawfood Gourmande”, on retrouve la Sauce Napolitaine dans de nombreux plats comme Les Lasagnes à la Napolitaine ou dans La Collection de Cannellonis, ainsi que des déclinaisons de cette sauce selon les saisons. Les lasagnes de courgettes sont facétieuses dans l’explosion de leurs parfums qui rivalisent d’intensité et de fraîcheur… d’autant que nous pouvons les réaliser en toute saison grâce à la lactofermentation des courges et des courgettes.

Bonsoir Marie Sophie,
Ce soir je viens de me faire des pâtes de courgettes à la sauce napolitaine, mais quel régal, qu’elle joie ! Effectivement cette sauce crue est une merveille et elle rentre définitivement dans mes recettes avenir.

Bon les courgettes de Nice aussi, elle fondent littéralement en bouche !

Un joyeux merciiiiii pour cet instant de bonheur.

Odile.

[…] La semaine dernière, j’ai testé les spaghettis à la napolitaine, MamaMia ! DiVines !!!! […] Je ne consomme plus de pâtes de blé depuis longtemps, mais quel bonheur cette recette avec les courgettes ! Et cette sauce napolitaine, même les Italiens vont être jaloux !

Odile.

Pour aller plus loin à l’instar d’Odile, je vous invite à rejoindre ma formation en un clic !

Je me réjouis de vous retrouver en ligne pour vous accompagner personnellement de la Découverte à la Maîtrise de ma Rawfood Gourmande !

Joyeusement !

Votre NatuRawChef®,
Marie-Sophie

partager cet article

Catégorie d'articles

Retrouvez vitalité et joie de vivre, dès aujourd'hui !

Je vous offre les recettes complètes de votre premier repas tout cru.

[[CSRF]]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi

Les bienfaits du cacao… CRU !

Les bienfaits du cacao… CRU !

Le cacao cru possède de nombreuses vertus pour notre vitalité, pour notre système cardiovasculaire et notre cerveau. C'est une mine d'or de bienfaits, en plus d'être profondément chaleureux, réconfortant... et délicieux ! Il m'inspire de nombreuses recettes au...

Des œufs : la nouvelle collection !

Des œufs : la nouvelle collection !

Pour les brunchs, les p’tits déj’ du dimanche, les pique-nique, les hors-d’œuvre découvrez “Comme des œufs” ma nouvelle collection, pour vous !

Les Psycakes® et leurs accords avec les thés…

Les Psycakes® et leurs accords avec les thés…

Avec Carine Baudry, nous avons travaillé les accords avec les meilleurs thés et les Psycakes® de la collection de recettes gratuite ! Une occasion unique de vous initier à l’art de la dégustation…

Le psyllium… un superaliment !

Le psyllium… un superaliment !

C’est ce superaliment qui m’a donné l’idée d’appeler Pyscake® , un gâteau magique que j’ai créé une nuit de noël.
Les bienfaits du psyllium sont merveilleux et je suis heureuse de vous les présenter… avec des recettes de mon déjà fameux Pyscake® !

Inscrivez-vous Gratuitement à la Newsletter

En Cadeau de Bienvenue, je vous Offre mes Recettes Complètes pour réaliser Votre Premier Repas Cru !

[[CSRF]]