7 plantes sauvages comestibles…

18 août 2022 | Blog, Alimentation saine et Raw Food, Vegan

Un magnifique potager…

La semaine dernière, je vous ai emmenés dans un magnifique potager, et nous avons révisé les bonnes habitudes alimentaires à adopter pour surfer cet été entre détox et dérives… pour garder le cap de notre vitalité tout en se faisant plaisir… très plaisir !

de bonnes habitudes alimentaires, du potager en crusine
de bonnes habitudes alimentaires, du potager à la crusine

Vous retrouverez l’article complet ici…

Les plantes sauvages poussent sur le sol restauré de ma forêt jardin…

Je vous présente toutes les plantes sauvages qui ont spontanément poussé dans ma Finca, à la faveur d’un sol retrouvé, enrichi de terre apportée sur un terrain vendu comme « agricole », mais n’étant recouvert que de poussière infertile sur un roc quasi désertique. Avec l’apport de terre, de plantes couvre-sol, d’humidité, d’e compost et de crottin de mes chevaux, l’écosystème s’est naturellement restauré, salué par le retour des insectes, des oiseaux… des vers si précieux, et même de champignons… La vraie bénédiction de mon travail est la croissance spontanée des plantes sauvages comestibles qui me font la grâce de pousser dans mon paradis retrouvé, et ça… c’est un événement que je célèbre avec vous !

7 plantes sauvages comestibles dans mon paradis…

Je vous présente les premières plantes sauvages comestibles dont je me nourris régulièrement, des informations pour les cultiver sous vos latitudes – qui ne sont pas subtropicales – ainsi que des liens vers des sites pour apprendre à reconnaître les plantes sauvages comestibles…

Un sol restauré, vivifié… pour une alimentation vivante, sauvage et crue !

Je suis arrivée sur ce terrain il y a bientôt deux ans et rends grâce d’être accompagnée par une nature si généreuse et prompte à répondre à l’appel de mon cœur. Une nature qui me permet de cultiver mon art de l’alimentation vivante et d’imaginer toujours plus de recettes Raw Food avec délice et passion. Malgré la sécheresse et le vent impitoyable… j’avoue que je ne l’avais pas calculé 😝, les arbres tiennent le coup et donnent déjà des fruits. Les fruits d’une collaboration complice avec cette nature avec laquelle je me lie chaque jour plus. Je fêterai mes deux ans sur ce terrain dans quelques jours ; les noces de cuir… euh… cuir pas cuire 😉 !

7 plantes sauvages comestibles dans mon paradis… retrouvé !

Je vous présente les 7 fruits et plantes sauvages qui se sont invitées dans mes jardins et que j’ai réunis dans une assiette Raw Food… sauvage et gourmande !

7 plantes sauvages comestibles
7 plantes sauvages comestibles

La semaine prochaine, je vous montre comment accommoder simplement ces merveilles de la nature pour les dévorer… toutes crues 😍

Le pourpier sauvage…

Sublime pourpier… il est riche en vitamine B, en pro vitamine A et en vitamine C ainsi qu’en mucilages, en acides gras poly-insaturés (oméga 3) ; il protège le cœur et son système vasculaire, en diminuant le taux de mauvais cholestérol… il est goûteux, frais, acidulé, un peu gras en bouche et merveilleux en salades, tel quel !

pourpier sauvage plantes sauvages comestibles
Pourpier sauvage… comestible !

Je vous invite sur ce site pour le rencontrer plus intimement.

La ficoïde glaciale ou glaciaire…

Glaciale cristalline ou en latin Mesembryanthemum crystallinum. Cette plante est fascinante car en plus d’être rafraîchissante, iodée, de texture croquante et juteuse… elle est recommandée pour apaiser les quintes de toux convulsives et libérer les bronches encombrées. Elle entre dans le traitement des affections pulmonaires mais aussi de la tuberculose. Les Canariens qui travaillent la terre ont l’habitude de se frotter les mains avec pour les laver, mais aussi apaiser les peaux irritées par des brûlures ou piqûres et soigner les plaies superficielles. Cette plante sauvage comestible est facile à cultiver en France 😉

Ficoïde glacial glaciaire plantes sauvages comestibles
Ficoïde glaciale ou glaciaire… comestible !

Si vous voulez la cultiver, rendez-vous ici : https://www.plantezcheznous.com/fiches-pratiques/ficoide-son-grand-retour/

La tétragone cornue…

Tétragone cornue ou aussi épinard de Nouvelle Zélande… en latin Tetragonia expansa.

J’en consomme toute l’année ; elle est délicieuse en salade, idéale en jus pour « chlorophyller » des fruits, mais aussi parfaite pour quelques recettes de plantes sauvages comme les smoothies. Attention, les feuilles vertes sauvages sont plus intenses et riches en nutriments. Elles sont puissantes ! La tétragone est super riche en vitamine C et en sels minéraux. Comme toutes les feuilles vertes riches en chlorophylle, elle est anti-inflammatoire et antioxydante.

tétragone cornue plantes sauvages comestibles
Tétragone cornue… comestible !

La tétragone est très facile à cultiver sous les latitudes européennes.

Vous en saurez plus en cliquant ici.

La liane de Madère…

La liane ou vigne de Madère s’appelle aussi Boussingaultia baselloides mais son nom latin est Anredera baselloides. Elle est mucilagineuse comme le pourpier, donc d’une texture riche à mâcher et de saveur acidulée. Je ne consomme que les feuilles petites et tendres. Je la trouve délicieuse en salade… bien meilleure que la laitue, plus insolente et vive.

J’avoue que j’ai commencé par l’arracher car elle avait pris possession du verger et grimpait sur les jeunes arbres jusqu’à les étouffer… avant de lui donner un mur entier à escalader joyeusement. Il semble que cela lui plaît et lui suffit car elle ne rôde plus autour des arbres et me fournit en retour une réserve d’alimentation vivante inépuisable. Je ne consomme que ses feuilles, mais ses tubercules aussi sont appréciés en cuisine… cuite 😝.

Liane ou vigne de Madère plantes sauvages comestibles
Liane ou vigne de Madère

Sa croissance est fulgurante en climat subtropical, dans ma Finca, mais au lieu d’atteindre rapidement 10 mètres, elle grandira tout de même de 3 mètres dans des latitudes moins chaudes. Vous trouverez de super informations en consultant ce site qui tient ses promesses… de fleurs 😍

Les tomates cerises sauvages…

Il semblerait que les graines de tomates « dégénèrent » et se retrouvent à l’état sauvage, transportées par les vents et aussi par les eaux d’arrosage sur l’île. La tomate était très cultivée avant dans les îles Canaries. Elle a été un peu abandonnée au profit des sempiternelles bananes. Celles qui poussent un peu partout dans mes jardins sont vraiment bonnes. Elles ont la peau un peu dure mais sont goûteuses et sucrées. Ce sont les premières, avec les capucines, à s’inviter à la Finca. Je les adore car elles sont si petites qu’elles explosent dans la bouche presque par surprise et égaient les salades comme des éclats de rire et de fraîcheur.

Minuscules tomates sauvages… au milieu des verveines !

Sauvages par excellence, les graines sont insaisissables… et minuscules, mais il y a une quantité vertigineuse de tomates à préserver, à défendre et à semer dans ses jardins, ne serait-ce que pour maintenir en vie, car elles sont menacées par un système contraignant qui tend à les éradiquer. Vous pouvez rejoindre https://www.grainesdefolie.com/38-tomates-anciennes à partir de septembre et bien sûr https://kokopelli-semences.fr/fr/ pour encourager… sauver la diversité et la liberté de semer… s’aimer 😍!

Les physalis ou amour-en-cage…

Mais aussi cerise d’hiver, lanterna japonaise ou groseille du Cap. C’est un fruit cousin de la tomate, juteux et super acidulé, parfois acide si on le consomme avant maturité. C’est un super aliment gorgé de vitamine C et d’oligo-éléments. Les baies sèchent parfois sur l’arbre (s’ils ne sont pas mangés par les lézards et les oiseaux) et sont des concentrés de richesses, comme des bonbons acidulés. Elles sont aussi faciles à sécher au déshydrateur pour les consommer tout l’hiver dans des desserts ou des puddings de chia.

Physalis plantes sauvages comestibles
Physalis ou amour-en-cage… comestibles !

J’ai trouvé une liste impressionnante de ses multiples bienfaits sur la santé en suivant ce lien https://www.mutuelles-comparateur.fr/physalis-bienfait-sante

Le fenouil sauvage…

Le fenouil est une herbacée qui réunit une foule de bienfaits incommensurables… ou presque.

On se le partage avec mon cheval Jean Paul, comme je le montre dans la vidéo, sauf qu’il en dévore des quantités énormes. J’imagine que cela lui fait du bien et que le fenouil, cette ombellifère carminative participe à sa bonne digestion 😉 il en raffole !

Ce lien vous donnera son profil très complet mais aussi ses contre-indications.

Fenouil sauvage plantes sauvages comestibles
Fenouil sauvage au pied d’un guanabana…

Pour le fenouil, j’ai trouvé une foule de littérature vantant ses bienfaits, mais aussi ce lien qui renvoie à un site de plantes médicinales .

Semez, plantez… récoltez des plantes sauvages ou pas… mais comestibles !

Je me permets de vous recommander le site sur lequel j’ai commandé absolument toutes les plantes que j’ai accueillies sur les écoutilles de mon bateau L’instant Cru, amarré sur les rives de la Seine lorsque je vivais à Paris : https://www.aromatiques.fr/8-aromatiques

La qualité des plantes est superbe et la livraison impeccable. Éric Deloulay cultive une quantité impressionnante de plantes communes, médicinales, aromatiques, mais aussi rares, exotiques, oubliées.

jardin flottant mandala l'instant cru
Jardin flottant mandala sur le bateau L’instant Cru en 2017

C’était avant que je ne décide de me séparer du bateau pour rejoindre l’archipel des Canaries, et transformer mon terrain de Buenavista en forêt comestible…

Apprendre la permaculture, l’agroforesterie…

J’ai étudié avec Charles et Perrine Hervé-Gruyer à la Ferme du Bec Hellouin… que du bonheur que cette découverte qui a, avec la raw food… changé ma vie ! Totalement !

Perrine Hervé Gruyer formatrice en permaculture, agroforesterie
Perrine Hervé Gruyer formatrice en permaculture, agroforesterie

vous la retrouverez quand vous voulez sur sa page FB 

https://www.facebook.com/hervegruyer.perrine

Reconnaître les plantes sauvages comestibles…

J’ai sélectionné pour vous des sites pour apprendre en ligne ou en présentiel, à reconnaître les plantes sauvages comestibles, à les identifier pour les cueillir et s’en nourrir délicieusement. Pour les recettes, ma formation « De la Découverte à la Maîtrise de ma Rawfood Gourmande » en contient déjà, si ce n’est les protocoles pour les accommoder et les inscrire dans des plats emblématiques de ma gastrawnomie®.

Tous les lien et sites suivants sont clicables et vous emmènent directement au bon endroit… ah ! L’informatique tout de même 🧐 !

Pour apprendre à reconnaitre et cueillir les plantes sauvages comestibles, je vous recommande le site du maître, François Couplan ainsi que ses 22 livres sur les plantes sauvages https://couplan.com/livres-categorie/plantes-sauvages-comestibles/

Vous avez aussi la chaîne Youtube de Nathalie Deshayes ainsi que des stages et formations https://foretgourmande.fr/ecole/stage-intensif-plantes-sauvages-comestibles/

ainsi que www.lechemindelanature.com pour suivre des formations, un stage en présentiel en septembre avec Stéphane Jansegers Biologiste et permaculteur

L’Association Française des Professionnels de la Cueillette des Plantes Sauvage

Une école https://ecole-imderplam.com/infos/ecole-des-plantes-sauvages-medicinales-et-comestibles/

Les sites suivants proposent des vidéos gratuites et un contenu de qualité…

https://cueilleurs-sauvages.ch/apprendre-les-plantes-sauvages/

http://www.survie-et-survivalisme.com/ est un site qui évoque aussi les plantes sauvages… dans le but de survivre, c’est aussi une option 😉.

La richesse des plantes sauvages en CRUsine !

La semaine prochaine, nous cRusinerons avec des plantes, une CRUsine 100 % Raw Food, végétale et sauvage, pure brute et crue !

Joyeusement !

Marie-Sophie

Votre NatuRawChef®

partager cet article

Catégorie d'articles

Retrouvez vitalité et joie de vivre, dès aujourd'hui !

Je vous offre les recettes complètes de votre premier repas tout cru.

[[CSRF]]

11 Commentaires

  1. VincentN

    Merci pour ces informations généreuses 🤩☀️👍 !!!

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Merci à vous Vincent de partager votre enthousiasme ! Joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
  2. Dossche

    Que de belles découvertes grâce à vous Marie-Sophie !!! merci du fond du coeur. Quand santé et papilles se rencontrent, le beau mariage est garanti ;o)

    Réponse
  3. Nattha

    La ficoide glaciale est partout où je me trouve et je la nomme Miracle de Dieu car j’ignorais son nom. Cette plante tuée par des , soi disant jardiniers, est d’une beauté inexplicable. Merci pour son vrai nom mais je préfère le mien😄

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Je suis d’accord avec vous Nattha, cette ficoïde est un miracle de Dieu… elle est exquise ! Joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
  4. Georgette

    Merci Marie Sophie pour nous apprendre les plantes sauvages qui nous apportent beaucoup pour notre santé et qui seront là en cas de pénurie alimentaire. Nous devons nous rapprocher de plus en plus de la nature. J’adore vous écouter et j’apprends tellement avec vous à travers la formation et toutes les vidéos que vous avez la gentillesse de nous envoyer.

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Joie de vous lire ! et de vous accompagner en ligne Georgette ! qua du bonheur partagé… et oui, il faut nous rapprocher des plantes sauvages, précieuse ressource ! Joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
  5. Katia Frain

    Merci beaucoup pour ces magnifiques vues sur la beauté de la nature. Et bravo pour votre finca!

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Merci Katia ! ✨😍✨🌱✨ je vous souhaite un délicieux été… Joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
  6. gaya

    Je me régale de vos conseils, (que j’introduis pas à pas dans ma vie et ma cuisine )qui font du bien à l’âme aussi !
    Et oui ! votre enthousiasme et votre générosité sont aussi des aliments, plus subtils certes, mais que vous transmettez avec passion et sagesse.
    Vos références sont toujours du plus haut niveau, cela fait du bien d’être guidée vers la meilleure version de Soi, par les moyens les plus nobles… merci MSL !
    Marie

    Réponse
  7. Anna

    Transportée à chacun de vos mails… retour à la nature en conscience, Merci Merci Merci !

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Jardins partagés... Nourriture à partager ! | Marie-Sophie L - […] Consulter l’article… […]
  2. Manger cru... c'est cher ? - Marie-Sophie L. - […] d’ananas, de pastèque, les tiges de feuilles, d’herbes fines etc… aussi je récolte les plantes sauvages qui ont poussé spontanément…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi

Les bienfaits du cacao… CRU !

Les bienfaits du cacao… CRU !

Le cacao cru possède de nombreuses vertus pour notre vitalité, pour notre système cardiovasculaire et notre cerveau. C'est une mine d'or de bienfaits, en plus d'être profondément chaleureux, réconfortant... et délicieux ! Il m'inspire de nombreuses recettes au...

Des œufs : la nouvelle collection !

Des œufs : la nouvelle collection !

Pour les brunchs, les p’tits déj’ du dimanche, les pique-nique, les hors-d’œuvre découvrez “Comme des œufs” ma nouvelle collection, pour vous !

Les Psycakes® et leurs accords avec les thés…

Les Psycakes® et leurs accords avec les thés…

Avec Carine Baudry, nous avons travaillé les accords avec les meilleurs thés et les Psycakes® de la collection de recettes gratuite ! Une occasion unique de vous initier à l’art de la dégustation…

Le psyllium… un superaliment !

Le psyllium… un superaliment !

C’est ce superaliment qui m’a donné l’idée d’appeler Pyscake® , un gâteau magique que j’ai créé une nuit de noël.
Les bienfaits du psyllium sont merveilleux et je suis heureuse de vous les présenter… avec des recettes de mon déjà fameux Pyscake® !

Inscrivez-vous Gratuitement à la Newsletter

En Cadeau de Bienvenue, je vous Offre mes Recettes Complètes pour réaliser Votre Premier Repas Cru !

[[CSRF]]