Manger cru… c’est cher ?

25 novembre 2022 | Blog, Alimentation saine et Raw Food, Lives, Recettes Raw food, Vegan

Manger cru, est-ce cher ? Et comment crusiner bio… sans se ruiner !

J’entends parfois dire “Manger cru coûte cher… C’est réservé à une élite économique… J’aimerais bien mais j’ai du mal si je veux respecter mon budget“… Autant de phrases décourageantes…

Ce qui fait la différence, c’est toujours l’argent bien sûr, mais c’est aussi l’information. Vous arrivez sur cette page… vous avez accès à l’information, quand encore beaucoup de personnes en France, croient que les oeufs durs font partie des crudités et n’imaginent pas qu’il y a du sucre dans le vin. Quand à manger cru, pour beaucoup, cela se résume à manger des carottes râpées, de la salade ou du céleri rémoulade.

L’objet de cet article est de vous donner des clés pour manger bio et cru… sans vous ruiner !

 

Manger cru c’est cher ? Ou comment crusiner sans se ruiner…

 

Comment faire ses courses… moins cher ?

Le moment des courses est une étape primordiale avant de crusiner. Guy Savoy, chef français multi étoilé dit que “Le marché est à la cuisine ce que les préliminaires sont à l’amour.” Il a raison. Choisir ses produits, les bons, avec attention est crucial. Mon premier conseil est de ne jamais faire ses courses quand vous avez faim. C’est la meilleure façon de ne pas vous détourner de votre liste et de ne pas dépasser votre budget, et de ne vous laisser séduire que par les aliments qui répondent à vos désirs intimes car ils chuchotent quand la faim crie fort… plus fort que la petite voix de notre corps et celle de nos bonnes intentions !

 

Manger cru… et bio… c’est cher ?

Il semble qu’il soit prudent d’éviter d’acheter bio en supermarché. Les grandes enseignes profitent de l’idée reçue selon laquelle le bio coûte plus cher, pour augmenter les marges sur les produits bio. En 2019 une enquête comparant les marges entre le bio et le conventionnel sur 24 fruits et légumes a été menée. Les chiffres parlent d’eux même : “La grande distribution, quand elle vend une pomme traditionnelle, va prendre près de 90 centimes de marge. Mais quand elle vend une pomme bio, elle en prend près de 2,20 euros.”

 

 

Les fruits bio en grande surface… est-ce vraiment moins cher ?

 

 

Le site propose ses ressources dans d’autres domaines, le bio par exemple. 7 astuces pour manger bio pas cher ainsi que ce lien Acheter du bio pas cher

 

Encore une fois, il vaut mieux acheter en vente direct producteur, au marché, en AMAP pour trouver des noix, des noisettes, des amandes vendues au kilo dans des grands filets à un prix abordable. Il faut ensuite bien sûr les décortiquer, cela prend un peu plus de temps mais garantit des économies.

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Vous pouvez vous abonner à une AMAP pour recevoir chaque semaine des fruits et légumes de saison, provenant d’un maraîcher. C’est une excellente alternative si vous vivez en ville et que vous n’avez pas forcément le temps d’aller au marché. Vous trouverez la liste des réseaux via ce lien, pour tout savoir sur les AMAP et en trouver une près de chez vous.

http://reseau-amap.org/

 

L’achat en gros est souvent très avantageux économiquement parlant. Si vous ne pensez pas pouvoir tout consommer à vous seul, vous pouvez vous arranger avec des amis pour que le montant de la commande revienne au prix le plus bas. Se fédérer procède d’une solidarité et d’une communication qui se révèlent incroyablement salutaire… au-delà des économies que nous pouvons faire !

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

En France, 15 à 20 kg de nourriture vont droit à la poubelle pour chaque personne chaque année. En respectant la terre qui nous nourrit, nous nous respectons aussi. C’est un pas de plus vers elle et vers nous.

Encore une fois, mes recettes sont des chants d’amour pour le monde végétal auquel je rends hommage à chaque plat mise en musique dans mes partitions culinaires.

Pour éviter le gaspillage, achetez quand c’est la pleine saison et moins cher. Ensuite, surgelez, déshydratez et lactofermentez pour tout conserver, c’est ce que j’enseigne dans ma formation “De la Découverte à la Maîtrise de ma Rawfood Gourmande” , en plus de vous confier des recettes qui font la différence et convainquent systématiquement les proches…

 

Dans un légume ou dans un fruit on peut pratiquement tout utiliser, les feuilles, les épluchures etc… Toutes les feuilles vertes peuvent être mangé exceptées les feuilles d’aubergine et de tomate. Je fais des jus de légumes et de fruits avec les peaux d’ananas, de pastèque, les tiges de feuilles, d’herbes fines etc… aussi je récolte les plantes sauvages qui ont poussé spontanément dans mon jardin ma il est possible d’apprendre à les reconnaître pour les récolter en promenade.

Utiliser le produit en entier c’est aussi une façon de découvrir toutes les saveurs qui composent le fruit ou le légume. C’est aussi le moyen d’être créatif et d’inventer des recettes pour honorer le produit dans son entièreté.

 

Toujours dans cette optique anti-gaspi, investir dans un déshydrateur, est très intéressant. L’investissement de départ représente une certaine somme qui sera vite rentabilisée si vous prenez l’habitude de consommer vos propres fruits déshydratés. De plus, déshydrater ses fruits et ses légumes avant qu’ils ne s’abîment est une excellente façon d’éviter de gaspiller et par la même occasion d’économiser ! 

 

 

Déshydrater les fruits à cru en pleine saison revient vraiment moins cher !

 

Et si vous mettiez la main à la terre ?

Pour des économies garanties doublées d’une sécurité et une fraîcheur optimum, vous pouvez planter vos propres légumes et aromates. Même sur un balcon c’est possible, sinon, les graines germées dans un coin de cuisine vous procurent des salades vivantes et d’une fraîcheur imbattables, en plus d’une richesse de nutriments inégalée !

 

Si vous avez la chance d’avoir un terrain vous pouvez vous lancer dans un véritable potager. Les arguments opposés à l’idée de faire pousser ses propres plantes sont souvent ceux du temps et de l’espace, mais il existe des alternatives ! Pour les citadins, vous pouvez vous inscrire dans un jardin partagé, ou collectif. Ils sont de deux types. Soit c’est une parcelle de terre individuelle qui vous est délivrée au sein d’un plus grand jardin, soit vous partagez avec d’autres une parcelle. Dans ce cas, chacun vient aider à son tour et repars avec quelques légumes.

 

Les jardins partagés… nourriture partagée !

 

D’après le site Jardin de France, il en existe plus d’une centaine rien qu’en en Île de France. Rien de tel que d’en visiter un pour se rendre compte de quoi il s’agit. Sur ce même site on nous conseille Le Poireau Agile qui se trouve dans le parc Villemin situé à côté de la gare de l’Est à Paris et le long du canal Saint-Martin.

 

 

Jardin partagé

 

Les gourmandises crues coûtent plus cher ?

Nous avons fait le calcul pour enfin avoir une réponse précise. La comparaison porte sur un gâteau classique au chocolat (première recette trouvée sur marmiton) et La Tarte au Chocolat toute crue dont vous recevrez la recette en cliquant ici . Pour respecter une certaine logique, les prix estimés se basent sur des produits issus de l’agriculture biologique et le prix est calculé pour 100grs de gâteau.

 

Le Gâteau au chocolat classique

 

 

Gâteau au chocolat classique

 

    • 400g de chocolats pour dessert (6 euros)

    • 200g de beurre (3 euros)

    • 6 oeufs (3 euros)

    • 100g de  farine (20 centimes) 

    • 200g paquet de sucre roux ( 1,50 euros)

 

Total : 1,26 Kg pour 13,70 euros soit environ 1,10 les 100g

Ma Tarte au Chocolat

 

 

Ma tarte au chocolat… un grand cru !

 

 

    • 100g d’amandes (2,50 euros)

    • 55g de sucre de fleur de coco (50 centimes)

    • 1/2 CAC de café (quelques centimes)

 

Total : 1,47 Kg à 31 euros soit environ 2,10 euros les 100g

 

La différence de prix entre un gâteau traditionnel cuit et un gâteau cru est de 1 euro pour 100g. Cette différence peut paraître importante mais il ne faut pas oublier qu’outre la différence de prix, la valeur nutritionnelle de la tarte au chocolat crue est plus que deux fois plus élevée que celle du gâteau au chocolat.

De plus, en goûtant aux gourmandises crues, vous vous rendrez rapidement compte que vous n’éprouvez pas le besoin de vous servir une deuxième ou une troisième part. L’alimentation crue à un pouvoir rassasiant bien plus  important que la nourriture traditionnelle cuite. C’est aussi une donnée à prendre en compte pour calculer le coût réel d’une recette. Si vous mangez en moins grande quantité, cela revient moins cher.

 

Crusiner, c’est aussi économiser !

Lorsque l’on mange cru il y a un bon nombre de dépenses qui disparaissent. En effet la majorité de ce qu’on trouve dans les magasins d’alimentation classique sont des produits transformés et cuits, autant de produits qui ne se retrouvent pas dans notre panier. La viande, le poisson et autre protéines animales sont souvent des dépenses qui grèvent le budget de ceux ont conservé une alimentation classique. En mangeant cru vous pouvez effacer ces produits de votre liste de course, de même que les pâtisseries traditionnelles et la junk food !

 

Manger cru c’est investir dans sa propre vitalité !

Quand on a pas les moyens d’être malade, on investit sur sa santé” disait souvent ma prof de nutrition en Californie. C’est brutal… mais quand on y pense, c’est loin d’être faux !

Cuisiner végétal et cru en engageant des ingrédients de base préservés, bio, de qualité crue, vous coûtera certainement plus cher que si vous adoptez un régime alimentaire à base de pâtes et de “cordons bleus“, mais vous en sortirez gagnant avec une vitalité… accrue ! En mangeant cru, vous dépensez moins d’argent en compléments alimentaires, en médicaments pour faciliter le transit intestinal, en vitamines pour vous réveiller matin, palier les coups de pompes, les hypoglycémies etc… Attention, je ne prétends pas que manger cru soigne, simplement se nourrir de ma cuisine végétale et crue donne des arguments au corps pour se défendre !

Ma formation De la Découverte à la Maîtrise de ma Rawfood Gourmande à -30%. jusqu’au 2 juillet 2023 à minuit !

 

La promotion sur la formation « De la Découverte à la Maîtrise de ma Rawfood Gourmande » à commencé et la bonne nouvelle… la recette de La Bonne Foi, mon foie gras végétal a déjà rejoint la formation qui s’enrichit régulièrement de nouvelles recettes !

 

Profitez de l’offre exceptionnelle !    

 

 

je me réjouis de vous accompagner personnellement en ligne quand ce sera le bon moment pour vous et je vous retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles aventures… gourmandes !

 

Joyeusement !

 

Votre NatuRawChef®,

Marie-Sophie

 

En attendant, je vous invite à partager vos ressources dans l’espace dédié ci-dessous…

partager cet article

Catégorie d'articles

Recevez mes recettes rawfood…
gratuites !
[[CSRF]]

9 Commentaires

  1. Babette Masson

    Bonjour Marie Sophie
    Je vous suis depuis longtemps,
    J’ai acheté votre livre il y a plusieurs années, puis l’autre et depuis je cuisine et mange cru dans la mesure du possible .
    De l’ancienne école je préfère les livres à l’ordi pour les recettes
    Vous savez ces livres tachés, cornés, même gribouillés … et le votre l’est beaucoup. J’ai fait presque toutes les recettes et du coup je me tâte pour la formation en ligne.
    Est ce que je vais m’y mettre ou juste copier quelques recettes qui ne sont pas dans le livre et du coup ça fait cher!!!
    Aurais je le temps…. l’envie de tacher mon ordi….
    Oui 70 ans et des habitudes…
    Bref …. Allez vous écrire un autre livre ou resterez vous aux formations en ligne?
    la promotion va peut être aider à la décision…..
    J’hesite….
    Peut être aurez vous des arguments!!!!
    merci pour votre talent partagé
    Babette

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Bonjour Babette, Chouette de vous lire et mon indéfectible amitié à JC. Je vous remercie de votre confiance et de votre enthousiasme. Nous gardons l’esprit d’enfance et la jeunesse de notre curiosité, de nos émerveillements ! Rendons grâce ! Je me réjouis infiniment d’avoir l’honneur de vous accompagner personnellement en ligne Babette… quand ce sera le bon moment pour vous… joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
    • Jacqueline

      bonjour ,
      J’ai aussi 70ans ,et je me fais exactement les mêmes réflexions…
      Jacqueline

      Réponse
  2. DEBRUYNE

    Bonjour Marie-Sophie, merci pour ce comparatif intéressant. Pour le gâteau au chocolat, ce qui rééquilibrera les coûts entre classique et cru, ce sera l’énergie consommée par la version classique… (La consommation du four entre autre).

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Vous avez raison ! Vraiment le cru l’emporte et cela mérite d’être… cru ! Joyeusement vôtre, Marie-Sophie

      Réponse
  3. Lepicard Liliane

    Merci Anne Sophie
    il faut que je me remette au cru car j’ai l impression d’avoir pris 10 ans depuis que j’ai arrêté. Tout allait mieux quand je mangeais cru, la vitalité, la concentration, les articulations et plus…
    J’ai du mal à m’y remettre mais je vais vous écouter plus souvent, ca va m’encourager !
    Et merci pour votre partage avec les chevaux, ca m’a touchée.
    Liliane

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Je suis heureuse de vous lire Liliane ! Je partage la même expérience… et je fais des écarts aussi 😉 pour revenir rapidement dans les bras de ma raw food chérie ! Je reste à votre écoute, Joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
  4. Christine

    Merci bc Marie-Sophie. Il me semble le que prix de l’ENERGIE pour CUISSON n’a pas été évoqué. Et l’on peut dire qu’il est bien conséquent, aujourd’hui !

    Réponse
    • Marie-Sophie

      Vous avez raison Christine, mais nous avons besoin de blenders qui fonctionnent avec de l’électricité… mais c’est minime en effet ! Je reste à votre écoute, Joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi

Questions Réponses/1ère partie

Questions Réponses/1ère partie

C'était très chouette d'apporter des réponses en direct... à vos questions ! Pour ceux qui n’ont pas pu y assister à notre dernière webconférence du 27 juin 2024, j’ai compilé les premières questions / réponses. La suite constituera la deuxième partie… je la publierai...

Les bienfaits du cacao… CRU !

Les bienfaits du cacao… CRU !

Le cacao cru possède de nombreuses vertus pour notre vitalité, pour notre système cardiovasculaire et notre cerveau. C'est une mine d'or de bienfaits, en plus d'être profondément chaleureux, réconfortant... et délicieux ! Il m'inspire de nombreuses recettes au...

Des œufs : la nouvelle collection !

Des œufs : la nouvelle collection !

Pour les brunchs, les p’tits déj’ du dimanche, les pique-nique, les hors-d’œuvre découvrez “Comme des œufs” ma nouvelle collection, pour vous !

Inscrivez-vous Gratuitement à la Newsletter

En Cadeau de Bienvenue, je vous Offre mes Recettes Complètes pour réaliser Votre Premier Repas Cru !

[[CSRF]]